Outils d’évaluation

16194900_331336230600375_347789856373652735_n

Voici quelques outils d’évaluation des talents et des aspirations pour lesquels je suis certifié ou que j’apprécie tout simplement. 

Trois tests permettent de mettre en évidence ses forces : le Strengths Finder (Gallup), le VIA (Value in action, le Strengths Profiler (R 2)

  • La méthode des couleurs Arc-en-Ciel synthétise les travaux de Carl Jung sur les types de psychologiques et la théorie DISC de William Marton. Elle est aussi associée à une recherche sur les comportements associée aux couleurs. Elle propose de mieux se connaître dans ses forces et ses faiblesses en tant que personne et dans sa fonction professionnelle, mais aussi de mieux reconnaître les autres. Patrice Fabart, son inventeur a été nominé à la nuit de la formation professionnelle en 2009.
  • Le CGP, rebaptisé IT2P par son inventeur Robert Jourda, fondateur de l’Institut de la Vocation, est un indicateur typologique qui permet d’identifier la personnalité professionnelle d’une personne donnée. 61 personnalités professionnelles sont ainsi répertoriées dont 45 avec trois variantes. Exemples : Animateur entraîneur, Réparateur avisé, Entrepreneur modéré, Créatif inspiré… Identifiant un potentiel, ne dépendant pas de l’éducation reçue, il a la propriété de détecter, par exemple, un scientifique capable de faire de la recherche fondamentale ou un futur créateur d’entreprise chez un jeune en échec scolaire qui, interrogé autrement, se déclarerait, de bonne foi, attiré par le métier de maçon ou de boulanger. Cet indicateur nous permet de comprendre comment on peut être à la fois heureux et compétent dans son travail.
  • Le R 2 est très adapté au monde du travail. Il met en évidence plus de 60 forces et fait la distinction entre les forces non réalisées, les forces réalisées, les faiblesses et les comportements acquis. L’enjeu est de maximiser ses forces non réalisées, de capitaliser sur ses forces réalisées, de minimiser les faiblesses et de puiser avec modération dans les comportements acquis. « Utiliser ses forces est la plus petite chose que l’on puisse faire pour faire la plus grande différence », note Alex Linley l’inventeur du R2.
  • Le VIA (Value in Action) compte 24 forces organisées en 6 familles (sagesse, courage, humanité, justice, tempérance et transcendance). Ces forces permettent, selon Martin Seligman, le père de la psychologie positive, l’accomplissement de vertus. Elles ont donc une connotation morale contrairement aux talents purs. « La simple amélioration de vos forces principales peuvent améliorer considérablement votre niveau de bien être », souligne Martin Seligman.
  • The StrenghtsFinder compte 34 talents qui deviennent des forces quand ils se combinent avec du savoir et du savoir-faire. « Savoir s’imposer face à un interlocuteur est un talent (commandement) alors que la capacité à conclure une vente est un point fort. Pour convaincre votre interlocuteur d’acheter votre produit, vous avez adjoint à votre talent une bonne connaissance du produit et un certain savoir-faire commercial », notent Marcus Buckingham et Donald Clifton, co-créateurs de l’Institut Gallup. »
  • L’outil Photolangage® est une méthode, née en 1968, d’aide à l’expression de personnes participant à une session d’animation ou de formation en s’appuyant sur un dossier photographique. L’intérêt de la méthode Photolangage® est lié à la qualité de l’écoute qu’elle rend possible, aux prises de conscience que facilite le travail avec les photographies, et à la richesse des échanges qui vont permettre à chaque membre du groupe d’explorer ses propres perceptions, ses représentations et de prendre la parole pour en partager certains aspects. Le dossier Photolangage® “Entretien d’orientation et d’évolution professionnelle“ édité par la Chronique Sociale, est né d’une demande maintes fois réitérée de pouvoir utiliser l’outil en entretien individuel. Il a vu le jour grâce au travail, en 2016, d’un groupe de consultants et de coachs sous la direction de Claire Bélisle, co-conceptrice de la méthode Photolangage®, consultante et formatrice, ingénieure de recherche CNRS en Sciences humaines et Sociales.
  • L’Intelligence de Soi est une démarche globale dont l’objectif est d’aider chacun à se réconcilier avec des aspects de soi ignorés ou reniés et à développer la capacité d’embrasser les opposés et gérer les paradoxes en respectant sa singularité. Elle est le fruit des travaux de Geneviève Cailloux et Pierre Cauvin dans l’accompagnement des personnes et des équipes. Elle s’appuie une carte, les Types de Personnalité, en utilisant comme support le CCTI (Cailloux-Cauvin Type Indicator), une boussole, la dynamique des 8 fonctions psychiques, décrites par Carl Jung, une démarche, le Dialogue Intérieur, développée par Hal et Sidra Stone.
  •  Lumina Learning fournit des repères sur la façon dont vous vous comportez et utilisez vos forces – et comment vous les exagérez quelquefois. Il pointe également des comportements que vous affichez rarement. Huit aspects sont positionnés sur un mandala de couleurs : terre à terre, guidé par la discipline, concentré sur les résultats, extraverti, vision d’ensemble, guidé par l’inspiration, concentré sur les personnes, introverti. Le plus original dans l’approche Lumina Learning est de proposer trois visions complémentaires de qui vous êtes à travers trois personas (masques) 
    • Votre Persona fondamentale : c’est votre motivation, vous au naturel.
    • Votre Persona au quotidien : c’est la façon dont vous vous comportez au quotidien et dont les autres vous perçoivent
    • Votre Persona en surtension : ce sont vos comportements lorsque vous êtes en situation de stress.
  • Le Bilan Interqualia met en évidence ce dans quoi une personne est prête actuellement à s’investir pour se développer compte tenu des émotions qu’elle ressent. Charles-Henri Amherdt de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, s’est inspiré de ses travaux sur la théorie du flow pour mettre au point cet outil d’aide au développement de carrière. Il permet de prendre conscience des compétences non techniques sur lesquelles une personne doit s’appuyer pour vivre du flow, être satisfaite dans son travail et se développer.
  • Le QEPro est un test qui mesure la performance d’un individu dans l’exécution de tâches et dans la résolution de problèmes de nature « émotionnelle ». Il été créé par Christophe Haag et Lisa Bellinghausen, chercheurs à l’EM Lyon, en partenariat avec le Groupe Adecco et Badenoch & Clark. Selon ces chercheurs, l’Intelligence émotionnelle aurait un impact positif sur plusieurs facteurs tels que la santé, la performance au travail, et le niveau de bien-être d’un individu. « Même s’il ne s’agit pas d’en faire le seul facteur explicatif du succès d’un individu, il semblerait qu’il y contribue en partie. C’est pourquoi il devient un critère de recrutement de plus en plus important. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Orientation, Transition et Reconversion Professionnelle