community-manager2-620x400

Découvrir les métiers en émergence

L’un de ces métiers pourrait-il vous convenir ? : écotoxicologue, digital brand manager, community manager, consultant e-reputation,  auditeur vert, géomaticien, … 

Les métiers nouveaux ou en pleine transformation sont à consonance anglo-saxonne et liés pour la plupart liés à la montée en puissance d’internet et de la révolution numérique.  Ils fascinent  en général les jeunes de l’enseignement supérieur mais ils ne sont pas seulement accessibles qu’à de jeunes geeks ! “Métiers en émergence“  publié par l’APEC  recense une soixantaine de fonctions qui offrent aussi de réelles opportunités de recrutement aux cadres confirmés. 

Community manager

 Le community manager, nouvel artisan du sens, a pour rôle de gérer l’image de marque d’une entité sur le web 2.0 (Twitter, Facebook, etc.). Cette responsabilité peut s’inscrire dans les tâches d’un chargé de communication, mais le community manager devient progressivement un métier à temps plein dont les contours sont en perpétuel mouvement. Les entreprises, mais aussi le secteur public  et les personnalités publiques (hommes politiques, artistes, sportifs) font appel au service de community managers. Les impératifs du marketing et de la communication évoluant (maîtrise du buzz, développement du marketing participatif…), ce métier devrait continuer à se développer dans les prochaines années.

L’évolution des usages des clients

Dans le domaine du marketing, les métiers liés à la relation client et au développement de la marque ont été fortement impactés par le développement d’Internet et des réseaux sociaux (responsable relation client, webmarketer, chef de projet e-CRM, digital brand manager et j’en passe)Avec l’évolution des usages des clients (utilisation du web, du mobile, du flashcode…), des métiers traditionnels se sont transformés dans le marketing et la vente multicanale tels que les responsables e-commerce, les chargés de clientèle en ligne, les e-category manager au sein de nombreux secteurs des services (banque, assurance, immobilier…) et du commerce. D’autres métiers tels que le yield manager, profession qui relève plutôt du domaine des transports aériens, se sont développés grâce à Internet dans de multiples secteurs (tourisme, hôtellerie…). Enfin, dans le domaine du marketing direct, les métiers du fundraising ou de la collecte de fonds se professionnalisent et se développent dans différents secteurs d’activité (solidarité, enseignement supérieur, …) 

Responsable de la gestion des talents

Parmi ces nouveaux métiers, notons celui celui de responsable de la gestion des talents. C’est l’homme ou la femme qui assure la gestion des carrières des cadres dirigeants (actuels et futurs) et de tous ceux qui ont du potentiel. Il participe aux décisions liées à la mobilité interne et aux nominations. Il coordonne la réalisation des entretiens de carrière, les plans de succession, prépare la people review ou les talent review du comité de direction, gère les programmes de développement du leadership. À titre d’expert, il conseille le DRH sur les questions de mobilité ou de développement de cette population.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *